+33 (0)5 24 60 38 20
Bijoux en pierre fine - Lithothérapie
Cristaux - Minéraux - Galet
Pierre brute - Pierre roulée
Ésotérisme - Feng Shui

    Comment ranger vos pierres ?

     LES MATÉRIAUX DANS LESQUELS RANGER VOS PIERRES

    Si la matière du récipient dans lequel on range nos pierres peut paraître anodine pour quiconque ne se renseigne pas sur la lithothérapie, de nombreuses lectures livresques ou a fortiori suivies sur la toile peuvent en un instant semer le doute.

    Une fois n'est pas coutume, je vais demander à ceux de mes lecteurs qui ont déjà nourri de tels doutes de faire une légère marche arrière et de prendre du recul sur les a priori qui auront ainsi pu être nourris : aucun matériau n'est en soi néfaste pour une pierre. Voyons pourquoi.

    Prenons par exemple le matériau diabolique par excellence aux dires de nombreuses légendes urbaines du web : le plastique (autant dire que si ça passe avec celui-là, seul l'uranium enrichi reste à proscrire).

    Ainsi, pour ceux qui n'ont pas encore croisé cette problématique, on retrouve régulièrement sur le web de grands détracteurs du plastique qui craignent tout contact entre ces matières artificielles et une pierre. C'est bien entendu un point de vue que je ne partage pas, mais le plus important n'est pas là : il est dans le « pourquoi ? ».

    Tout d'abord, reprenons les choses dès le début, à savoir par le plan physique. Il est évident qu'il n'y a tout d'abord pas d'interaction physique ou d'échange de particules entre la pierre et son récipient solide.
    Écartons donc immédiatement les peurs de transformation de la pierre par le plastique par simple contact.
    On n'entend encore que peu ce genre de choses mais mieux vaut prendre les devants. Il en ira bien entendu de même pour les récipients en verre, en bois ou en métal.

    Si ma bonne parole ne vous suffit pas, la vérification est simple : allez faire analyser la composition d'une pierre en laboratoire en leur prétextant qu'elle a sans doute été empoisonnée par échange de particules avec son conteneur de rangement...

    Les pauvres chercheurs risquent fort d'étouffer de rire avant d'avoir pu vous transmettre les résultats des tests.

    Passons donc aux hypothèses plus raisonnables pouvant pousser à bannir tout contact entre nos pierres et des récipients en plastique ou en métal : les énergies.

    De part sa nature artificielle, beaucoup de raccourcis sont faits au sujet du plastique. Pour résumer, la peur la plus répandue est que le plastique soit par essence chargé d'énergie négative.

    Il s'agit là d'une visible incompréhension du principe d'énergie négative. Aucune émanation énergétique ne peut être négative pas essence.

    Par exemple, dans la nature, Iles énergies douces et paisibles comme les charges plus véhémentes voire violentes ont leur raison d'être.

    En revanche, face à l'être humain et sa conscience, l'énergie d'un orage électrique sera perçue de façon moins agréable que celle d'une belle rivière par temps ensoleillé.

    La négativité naît donc de la subjectivité de l'être humain qui perçoit un élément extérieur comme bienveillant ou comme néfaste.

    De même, seul l'être humain est capable de créer une énergie universellement désagréable par sa souffrance, son ressentiment ou sa peur (même le pire des orages pouvant être un grand moment de détente pour certains individus).

    Le plastique, en tant qu'élément extérieur à l'être humain, ne peut ainsi être foncièrement négatif.

    Il peut être mal perçu par certaines personnes, soit à cause d'a priori trop installés ou de vécus spécifiques en rapport avec cette matière, mais sera perçu par la grande majorité des individus comme simplement neutre, quasi dépourvu d'énergie.

    Et c'est bien là la critique faite au plastique dans les disciplines énergétiques modernes. Il se n’agit non pas d'un élément maléfique mais d'un simple isolant énergétique : le plastique n'enregistre pas et ne laisse que peu passer les énergies, contrairement à des matériaux comme le métal, le verre ou en moindre mesure le bois.

    La distinction à faire entre les différents matériaux dans lesquels vous serez amenés à ranger vos pierres n'est pas donc de l'ordre de la bienveillance ou de la malveillance mais plutôt de la capacité de vos conteneurs à isoler ou non les énergies de la pierre.

    Plus un conteneur sera isolant moins la pierre pourra transmettre son énergie à l'extérieur ou se charger de la vibration ambiante, plus un conteneur sera conducteur plus vous aurez de communication entre les énergies intérieures et extérieures. Ainsi le métal (hors plomb) est la matière la plus conductrice, suivi par le verre, le bois, et enfin le plastique.

     
    Ici le texte de l'article
    publié par Administrateur - 06/03/2018 17:45